Séminaire Transfopress-Europe 2014-2015

tl_files/patrima/projets/images/journaux.JPGLe réseau international de chercheurs « Transfopress » se fixe pour objet la promotion d’un objet patrimonial matériel totalement délaissé, tant en France que dans quasiment tous les autres pays du monde: la presse publiée dans des langues autres que la ou les langues nationales. Il propose, ainsi, de renouveler l’écriture de l’histoire de la presse, mais également celle de la construction des identités et des cultures nationales.


Le réseau Transfopress fédère plus d’une centaine de chercheurs dans le monde, certains étant organisés en sous-groupes de travail nationaux (notamment au Brésil).

Le séminaire Transfopress-Europe entend être un lieu de collaboration et de mise en commun des travaux des chercheurs européens. En effet, jusqu’ici, les recherches se sont faites de manière éclatée et individuelle. Un « séminaire/atelier » bi-annuel permettra de confronter les résultats et de définir des axes de travail communs. Principal initiateur du projet, le CHCSC pourra ainsi poursuivre son travail d’animation du réseau.


Organisé en quatre séances de travail, le séminaire abordera successivement quatre grandes aires linguistiques au XIX° et au XX° siècle. Chacune d’entre elles, étant animée par un ou plusieurs spécialistes du domaine linguistique concerné :

  • La presse en italien (Bénédicte Deschamps, Paris VII)
  • La presse en anglais (Diana Cooper-Richet, UVSQ)
  • La presse en espagnol (Géraldine Poels, UVSQ et Catherine Sablonnière, Rennes II)
  • La presse en français (Michel Rapoport, UVSQ)

Des collègues travaillant sur ces sujets dans des universités européennes seront invités à présenter leurs travaux: Valentina Gosetti (Université d’Oxford), Hans-Jürgen Lüsebrink (Université de la Sarre), Constance Bantman (Université du Surrey), Laura Lopez-Romero (Université de Valence), Lampros Flitouris (Université de Ioannina), Giorgio Sacchetti (Université de Padoue), Angelo Trento (Université de Naples).

Les intervenants seront invités à réfléchir ensemble sur les différentes manières d’approcher cet objet:

  • l’inventaire des collections et la quantification des corpus, en collaboration avec les institutions partenaires du projet Transfopress (BnF et BDIC); la
  • réflexion sur la valorisation de ces collections, notamment dans le cadre des projets de numérisation porté par la BnF et le CNRS, notamment;
  • l’étude scientifique de corpus particuliers déterminés en fonction des spécialités des chercheurs : histoire des médias, histoire de l’immigration et de l’exil, histoire littéraire, journalisme, communication...

Détails d'organisation

Porteur :

  • Diana Cooper-Richet, chercheur CHCSC/UVSQ
  • Géraldine Poels, post- doctorante CHCSC/UVSQ

Partenaire interne :

  • Bibliothèque nationale de France

Partenaires externes :

  • Bénédicte Deschamps, MCF, LARCA/Paris VIILARCA (Laboratoire de Recherche sur les Cultures Anglophones, Paris VII)
  • Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC)