Thèse : Processus Adaptatif au Contexte pour le Transport d'œuvres d’ART (PACT-ART)

De plus en plus, les grands musées collectent des informations sur la boucle logistique (points critiques, véhicules, routes, position de la caisse) au moyen de capteurs embarqués lors de convoiements. Cela permet de détecter les chocs, mesurer les vibrations, les écarts de température et d’humidité, etc. Certains équipements se limitent à l’enregistrement de données et leur analyse a posteriori. D’autres offrent la possibilité du suivi et de géo- localisation en temps réel. Si ces équipements permettent des configurations de seuils lors de l’acquisition des données, ils ne peuvent intégrer des règles ou des processus complexes qui s’adaptent au contexte (lieu, moyen de transport utilisé, etc.) ni à des exigences spécifiques. C’est principalement le convoyeur qui veille au respect du cahier des charges.
Ce projet a un double objectif fonctionnel. Le premier est de permettre l’analyse de toutes les traces de capteurs et leur exploitation conjointe dans le but de mieux comprendre les risques, de faire évoluer les règles qui gouvernent le processus logistique et d’améliorer les conditions de transport futures. Le système visé doit également permettre de vérifier les clauses du contrat et la qualité de service selon des règles complexes dépendant du contexte géographique. Le second objectif est de développer un système d’assistance au suivi en temps réel offrant également une interface mobile permettant de surveiller et de valider les différentes étapes du transport des œuvres et de déclencher, le cas échéant des alertes, ou des actions à prendre (comme par exemple d’adapter la vitesse ou l’itinéraire). L’architecture à base de services distribués permettra au système d’être ouvert pour l’intégration avec des outils du marché ou des services logiciels tiers.

Détails d'organisation

Porteur et directrice de la thèse:

Karine Zeitouni, UVSQ/PRISM

Autre partenaire, co-directeur:

Yéhia Taher, UVSQ/PRISM

Doctorant:

Raef Mousheimish