Les Vies de Vernis Artistiques : procédés techniques et vieillissement d’un corpus d’objets vernis des Arts Décoratifs du XVIIIe siècle (VIVA)

tl_files/patrima/projets/images/aDSCF1060.jpgCe projet s’intéresse aux pratiques artistiques de vernissages sur décors peints ainsi qu’à leur vieillissement. Nous avons pour objectif d’étudier une importante collection d’objets peints et vernis des Arts Décoratifs, datant du XVIIIe siècle, conservés au château de Versailles, aux musées du Louvre, des Arts Décoratifs, Carnavalet et Cognac-Jay. Cette soixantaine de pièces peintes et vernies présente une typologie des pratiques de vernissage en cours à cette époque, couvre des domaines variés (berline, mobilier, boiserie, objet de toilette, boîte…) ainsi que des états de conservation différents.

Une présentation de ce corpus en 2014, dans le cadre d’une exposition sur les Vernis Martin, offre l’opportunité rare d’étudier cet ensemble de pièces, dont certaines, caractéristique exceptionnelle, sont restées dans leur état original (sans restauration, ni intervention postérieure à leur création).

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une recherche interdisciplinaire associant physico-chimistes, historiens et restaurateurs. Il s’attachera à caractériser la matérialité et les pratiques artistiques de ces objets vernis afin de comprendre leurs procédés de création et identifier d’éventuelles spécificités de pratiques en fonction des domaines. Cette approche sera corrélée à leur étude iconographique et historique. Par ailleurs, l’évaluation des effets du temps, au travers des modifications des propriétés physico-chimiques de ces objets sera également entreprise. L’enjeu réside en une restitution de la chaine des transformations des vernis, depuis leur formulation par l’artiste, leur mise en œuvre et enfin leur passage du temps jusqu’à nous. Les vernis ont ainsi plusieurs vies dont l’étude permettra de mieux appréhender leur conservation et leur réactivité lors de futures campagnes de restauration.

Intérêts sociétaux et valorisation

  • Publications dans des revues spécialisées en physico-chimie, chimie analytique ou encore dans le patrimoine culturel.
  • Communication orale lors de la conférence triennale de l’ICOM-CC en 2014.
  • Exposition franco-allemande sur les Vernis Martin et la laque française au XVIIIe siècle en 2014 : les résultats du projet seront directement présentés en participant au projet scientifique de l’exposition. Celle-ci se tiendra en Allemagne (musée de laque, Munster) puis en France (musée des Arts Décoratifs, Paris).
  • Organisation de journées d’études adossées à l’exposition qui permettront la diffusion des résultats auprès de professionnels (scientifiques, historiens, restaurateurs, antiquaires, galeristes).

Les résultats obtenus dans le cadre de ce projet ont pu faire l'objet de communications dans le cadre de l'exposition des Arts décoratifs "les secrets de la laque française" qui se tient du 13 février au 8 juin 2014.

Mots-clés

Corpus – art – 18ème siècle – biochimie – peinture

 

Détails d'organisation

Nature du projet : post-doc

Porteur : Anne-Solenn Le Hô (C2RMF)

Partenaires :

  • Sophie CANTIN-RIVIERE (LPPI)
  • Jean BLETON (LETIAM)
  • Ludovic BELLOT-GURLET (LADIR)
  • Sigrid MIRABAUD (INP)
  • Anne CARLIER-FORRAY (Musée des Arts Décoratifs)
  • Marc BASCOU (Musée du Louvre)
  • Mathieu DA VINHA (Château de Versailles)