Laboratoire Archeomatériaux et Prévision de l’Altération

Site internet

Directeur: Philippe Dillmann
Téléphone: 01 69 08 14 69
Adresse mail: philippe.dillmann@cea.fr

En quelques mots…

L’équipe Archéomatériaux et prévision de l’altération est issue de la mise en commun de moyens tant humains que matériels du SIS2M CEA/CNRS UMR3299  et du Laboratoire Métallurgies et Cultures de l’Institut de Recherches sur les Archéomatériaux (IRAMAT UMR5060), officialisé en mai 2002 par la signature d’un accord de Laboratoire de Recherche Correspondant entre le CEA, le CNRS et l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard.

Son domaine de recherche est basé sur l’étude structurale et chimique des objets archéologiques métalliques touche deux applications principales :

  • L’étude de la corrosion des objets archéologiques ferreux. Elle se fait à la fois dans le cadre de la prévision phénoménologique du comportement en corrosion des alliages ferreux, problématique liée au stockage et/ou entreposage des déchets nucléaires à vie longue et dans celui de la restauration conservation de ces objets archéologiques. L’étude porte sur les différents systèmes concernés à la fois par le stockage et l’entreposage des déchets et la conservation/restauration : corrosion atmosphérique, corrosion dans les sols à dominante argileuse et dans les liants hydrauliques.
  • L’étude des procédés d’élaboration anciens. La chaîne opératoire va de l’étape de la réduction du minerai à celle de la mise en forme des objets. Chacune de ces étapes peut laisser une trace dans la structure et la composition des matériaux ferreux. La détermination des procédés anciens utilisés s’avère de première importance pour les archéologues, pour la compréhension d’un site donné et pour les historiens des techniques.
Présentation et fiche audio du séminaire à l'UVSQ le 8 juin 2011.

Thèmes de recherche en lien avec Patrima

Etude de la mise en forme et de la circulation des métaux de l’âge du fer aux périodes médiévales. Utilisation du fer dans les grands monuments gothiques. Etude de la provenance des matériaux ferreux.

Etude de la corrosion des métaux archéologiques et mise en place de traitements de conservation et restauration.

Objectifs et projets en lien avec Patrima

Problématiques historiques

Croisement des sources historiques, archéologiques et chimiques pour :

  • Les études de fabrication et provenance du fer
  • Etudes du rôle des renforts métalliques dans la structure (chimie-modélisation mécanique) 
  • l’application et la dégradation des ors dans les peintures médiévale (sources écrites –chimie)

Problématiques conservation

  • altération des structures fer/béton/ liants hydrauliques sous l’effet de la corrosion (chimie, transport modélisation)
  • déchloruration des alliages ferreux archéologiques
  • diagnostic de l’état de corrosion des structures dans les monuments historiques
  • altération des verres archéologiques
  • du passé vers le futur : la notion d’analogue pour la prévision

Référent Patrima

Directeur : Philippe Dillmann
Téléphone : 01 69 08 14 69
Adresse mail : philippe.dillmann@cea.fr