CORD’ARGENT : Altération de la feuille d’argent des cuirs dorés polychromes

Les cuirs dorés polychromes, communément appelés « cuirs de Cordoue », sont des cuirs décorés qui ont connu leur apogée en Europe du XVIe au XVIIIe siècle. Ils comportent toujours une feuille d’argent, directement collée sur le cuir, qui, une fois recouverte d’un « vernis jaune », prend une couleur dorée ; un décor polychrome, avec des peintures à l’huile, est fréquemment associé. Les cuirs dorés anciens qu’on peut encore observer aujourd’hui présentent souvent des altérations qui restent souvent mal comprises ; on peut ainsi voir sur certains cuirs un quadrillage, correspondant aux limites des feuilles d’argent, ou des plages noircies superficielles ou encore des assombrissements généralisés de certains carreaux. Ces modifications, nettement visibles, altèrent l’aspect de l’œuvre et nuisent à sa lisibilité. Le but de ce projet est de mieux comprendre les processus de dégradation de la feuille d’argent et de préciser les différents facteurs qui jouent un rôle dans leur apparition. Pour atteindre cet objectif, l’étude portera surtout sur le rôle joué par les différents matériaux organiques qui composent ces décors (cuir, colle, vernis notamment), mais aussi sur l’implication éventuelle des différents traitements de restauration car certains semblent susceptibles d’altérer la feuille d’argent. Cette étude utilisera des échantillons d’argent et de cuir argenté vieillis artificiellement sur lesquels la vitesse d’oxydation de la feuille d’argent sera évaluée, ainsi que des décors historiques en cours de restauration sur lesquels l’effet des habituels traitements sera examiné.

Ce projet succéde à CORDOBA, financé depuis octobre 2014 par la Fondation des Sciences du Patrimoine.

Détails d'organisation

Responsable du projet :

  • Laurianne Robinet (CRC)

Autre partenaire et co-directeur:

  • Arnaud Etcheberry (Institut Lavoisier - UVSQ)
  • Claire Pacheco (C2RMF)
  • Céline Bonnot‐Diconne (CRC)

Post-Doctorant:

  • En attente