Biographie

Carlotta Santoro est doctorante à la Fondation des Sciences du Patrimoine.

De nationalité italienne, elle a effectué ses études à l’Università degli studi di Firenze (Florence). Diplômée en décembre 2006 d'une licence de « Technologies sur la conservation et la restauration des biens culturels », elle a poursuivi son cursus par une maîtrise de « Chimie de l’environnement et du patrimoine culturel » (octobre 2009). Durant l’année académique 2008-2009, Carlotta a étudié à l’Université de Cergy-Pontoise dans le cadre du programme d'échanges ERASMUS.

Elle est actuellement en troisième année de thèse, en cotutelle entre le laboratoire SOSCO (Laboratoire de Synthèse Organique Sélective et de Chimie bioOrganique) et le C2RMF (Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France). Son projet, intitulé « Caractérisation des composés hybrides organique-inorganique à base de cuivre rencontrés en peinture » est une étude sur la formation et la transformation de certains pigments verts à base de cuivre, notamment le vert-de-gris, souvent observé dans la peinture de la Renaissance. La finalité  de cette recherche est la compréhension des  mécanismes chimiques à l’origine du brunissement  de ces composés afin de trouver la meilleure façon d’intervenir pour préserver et restaurer les œuvres qui présentent ce problème. Ce travail, essaye principalement de reproduire et de caractériser les composés qui peuvent se former sur les œuvres dégradées. C’est un projet conduit selon une double approche : synthétique (SOSCO) et analytique (C2RMF).

Contact : carlottasantoro@yahoo.it

Page personnelle

Sur SOSCO

Point d'étape sur ma thèse

Présentation du 19 octobre 2011.