Biographie

tl_files/patrima/portraits/images/trombi/Bondon AC, Photo présentation.jpgCertifiée (2009) puis Agrégée d’Anglais (2012), Anne-Claire Bondon est titulaire d’une licence d’Anglais obtenue en 2008 à l’Université d’Orléans, ainsi que d’un Master en Lettres, Langues et Civilisation Anglophones achevé en 2011 à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Ses recherches de Master 2 portaient sur le rôle de la musique et de la photographie dans la contre culture américaine des années soixante.

 

Ses champs de recherche privilégiés portent sur les mouvements à caractère contre culturel, le rôle de l’art dans l’évolution des mentalités aux Etats-Unis, ainsi que sur les représentations de l’utopie dans les sociétés contemporaines.

 

En Octobre 2012, elle débute sa thèse portant sur l’utopie dans le rock et la photographie Américaine dans les années soixante sous la direction d’Ada Savin. Ce projet a pour but de comprendre les origines et les formes multiples revêtues par l’utopie en Amérique dans les années soixante,  en étudiant plus particulièrement ses représentations dans la photographie et le rock, ainsi que les voies de diffusion qui ont permis aux idées utopiques portées par photographies et chansons de toucher le grand public et a fortiori de faire évoluer, ou non, les mentalités.

 Il s’agit au regard de l’étude menée préalablement, de  comprendre pourquoi certaines chansons/photographies sont entrées dans le patrimoine culturel américain mais également français en essayant d’appréhender le pouvoir symbolique de certaines œuvres ; ainsi que les phénomènes de « transfert culturels » opérés entre la France et les Etats-Unis. Le rôle des musées enfin dans la « canonisation » d’arts, ou d’artistes rebelles est au cœur de la réflexion de ce travail de thèse.