Exemple de sélection de l'appel à projets "Pratiques interculturelles dans les institutions patrimoniales"

Le projet de recherche-action « Lieux de mémoire(s), lieux d’urbanité. L’ancienne gare de déportation de Bobigny : Penser l’institution patrimoniale comme espace d’interaction dans la ville » coordonné par le laboratoire MRTE de l’Université de Cergy-Pontoise, la Ville de Bobigny et l’association Polymorph a été retenu par le Ministère de la Culture dans le cadre de son appel "Pratiques interculturelles dans les institutions patrimoniales" (juin 2013). L’objectif de cette recherche est de prendre la gare de Bobigny, ancienne gare de déportation des Juifs durant la seconde guerre mondiale, comme cas d’étude concret présentant une multiplicité d’enjeux concernant les questions de ce qui est patrimoine et de qui fait patrimoine dans la ville.

Cette recherche se situe au croisement de plusieurs questionnements, qui aujourd’hui se posent en défis pour les institutions patrimoniales dans le contexte de la métropolisation, des recompositions contemporaines de la périphérie parisienne (Grand Paris, renouvellement urbain…) et des nouveaux impératifs de l’aménagement urbain : prise en compte de la diversité des publics et de l’environnement social et territorial, implication des habitants au sein des dispositifs « participatifs », impératif de la « durabilité », réponse aux enjeux de développement, rôle de « lien » dans un espace urbain souvent vu comme « fragmenté », « marginalisé » ou éloigné.

Grace à des méthodes de diagnostic, de partage et de co-élaboration innovants conçus par Polimorph, les partenaires associés susciteront une démarche de patrimonialisation innovante, sensible, participative et expérimentale. A travers ce travail sur un projet patrimonial déjà engagé, il s’agit de dégager des pistes de réflexion et d’action en termes de politiques culturelles et patrimoniales, notamment sous l’angle de la participation citoyenne et de l’intégration des jeux d’acteurs à la fabrique des lieux patrimoniaux, leur valorisation par des voix éventuellement multiples et leur intégration dans la ville.

Revenir