Colloque international Patrima : "De la rue au musée"

Jingles, musiques écoutées dans l’intimité des casques audio pour s’abstraire du monde qui nous entoure, plaintes de nouveaux habitants des campagnes contre les nuisances sonores causées par le chant matinal du coq ou le tintement des cloches : les sons font partie de notre quotidien, mais la perception que nous en avons est intimement liée à la société dans laquelle nous évoluons. Bruits, sons et silences participent depuis longtemps à la construction d’une sociabilité commune et de nombreux chercheurs s’intéressent au paysage ou à la signature sonores des quartiers.

Pour connaître toutes les informations se reporter au programme officiel :

Télécharger l'affiche et le programme du colloque international Patrima  : "De la rue au musée"

Revenir